Carrefour aide l’association Handi’Chiens a éduquer des chiens d’assistance pour enfants handicapés

15 jours pour contribuer au financement de chiens d’assistance « Handi’Chiens »

Handi’Chiens est une association reconnue d’utilité publique créée en 1989 qui a éduqué plus de 1900 chiens d’assistance, pour enfants et adultes en situation de handicap moteur ou souffrant de troubles psycho-comportementaux. HANDI’CHIENS forme des chiens d’assistance, dits « d’éveil », destinés à des enfants souffrant de troubles autistiques, de trisomie, ou polyhandicapés. HANDI’CHIENS confient également ses chiens d’assistance dits « d’accompagnement social » à des référents en établissements accueillant des personnes âgées dépendantes, des enfants ou des adultes handicapés…

Les hypermarchés Carrefour et Carrefour Assurances lancent avec l‘association Handi’Chiens une opération de produits-partage et des actions de sensibilisation en partenariat avec Pedigree. L’objectif est double : sensibiliser le grand public et permettre d’éduquer des chiens pour l’assistance d’enfants et d’adultes en situation de handicap. L’opération s’inscrit dans la continuité de la politique d’inclusion de Carrefour qui compte en France 6 500 collaborateurs en situation de handicap.

Pour permettre d’éduquer des chiens d’assistance, Carrefour met en place une opération de produits-partage dans ses 223 hypermarchés du 21 février au 6 mars 2017 et reversera à l’association 5% des ventes de produits d’alimentation canine Pedigree et 5% du montant des souscriptions à un contrat d’assurance chien/chat Carrefour.

Des actions de sensibilisation en magasins

Carrefour et Pedigree s’associent en outre au travers d’animations dans 30 magasins partout en France. Handi’Chiens mettra notamment en avant l’éducation des chiens dits « d’éveil » destinés aux enfants souffrant de troubles du spectre autistique, de trisomie 21 ou à des enfants polyhandicapés et pour lesquels la présence de l’animal est primordiale.

Carrefour affiche un taux d’emploi de collaborateurs en situation de handicap supérieur aux taux légaux, avec 6,3% en supermarchés et 9 % en hypermarchés voire jusqu’à 14% pour certains d’entre eux. L’accord « Mission Handicap », initié dès 1999, a depuis été renouvelé six fois.